Fêtons l’Immaculée Conception à Viroflay !
">

Venez fêter Marie en vivant d’une manière particulière cette journée du 8 décembre.

L’église Notre –Dame du Chêne sera ouverte toute la journée de 09h à 22h30. Venez prier, déposer vos intentions, vous recueillir…

 

PICT0032Le soir, une procession aux flambeaux partira du Chêne de la Vierge à 20h pour se rendre à l’église où une messe sera célébrée à 20h45.

Venez en famille remercier Marie, pour sa présence aimante et sa tendre protection.

Marie est appelée Mère de l’Eglise… et donc notre Mère à tous. Au pied de la Croix Saint Jean lui est confié, et depuis elle veille et nous accompagne.

 

Confions-lui nos familles, notre monde toujours fragile, nos joies et nos peines.

 

Fêter la Vierge Marie, c’est déjà entrer dans la joie de Noël. C’est reconnaître en Marie le projet de Dieu qui vient sauver l’humanité. Il choisit dès sa conception Marie en la préservant du péché originel pour préparer une demeure toute pure à Son Fils.

 

Depuis les premiers siècles…

… les chrétiens croient en cette mission particulière de la Vierge Marie (cf. le concile d’Ephèse en 431 qui la déclare « Mère de Dieu »). Mais il faudra attendre le 8 décembre 1854 pour que le pape Pie IX déclare le dogme de « l’Immaculée Conception ». Quelques années plus tard, le 25 mars 1858, dans la grotte humide et sombre de Massabielle, Marie confirmera ce nom à la petite Bernadette à Lourdes.

 

Fête des lumières

Cette fête est devenue une fête « des lumières » par un évènement lyonnais. La ville de Lyon vénère la Mère de Dieu depuis le Moyen Âge et s’est mise sous sa protection en 1643, année où le sud de la France est touché par la peste : les échevins de Lyon et les notables firent alors le vœu de rendre hommage chaque année à la Vierge Marie si l’épidémie de peste cessait. Ce qui arrivant, le peuple tint alors sa promesse et rendit hommage à la Vierge, chaque année.

Depuis cette date, un cortège solennel municipal se rend à la basilique Notre-Dame de Fourvière chaque 8 septembre, jour de la fête de la Nativité de Marie, par fidélité au vœu des Echevins.

Or en 1852, en raison de forte pluie, la fête fut repoussée au 8 décembre, jour de la fête de l’Immaculée Conception, et on inaugura une nouvelle statue de la Sainte-Vierge. La pluie fut de nouveau présente, mais les lyonnais décidèrent de faire quand même la fête et allumèrent plein de lumignons… la fête des lumière était née et ne s’est jamais arrêtée depuis, et se répand dans toute la France !

 

Père Ronan Dyèvre+