Conseil pastoral
">

Le pape François a engagé toute l’Église dans une démarche synodale entre 2021 et 2023

A sa suite, la paroisse de Viroflay met en place un conseil pastoral, afin d’enrichir sa réflexion pastorale et missionnaire grâce à un groupe de réflexion et de discernement, à la lumière de l’Esprit Saint, au service de la croissance spirituelle de notre communauté, de l’annonce de l’Evangile et de l’attention à tous nos frères et sœurs, particulièrement les plus vulnérables, proches ou non de la paroisse.

« Nous ne pouvons rester impassibles, dans une attente à l’intérieur de nos églises (…) il est nécessaire de passer d’une pastorale de simple conservation à une pastorale vraiment missionnaire. (§. 15) Fidèle au modèle du maître, il est vital qu’aujourd’hui l’Eglise sorte pour annoncer l’Evangile à tous, en tous lieux, en toutes occasions, sans hésitations, sans répulsion et sans peur » (§. 23)

Pape François, Evangelii Gaudium, 2013

A quoi ressemblera ce conseil pastoral ?

En plus des membres de droit que sont les ministres ordonnés et un assistant paroissial (membre laïc de l’EAP) :

  • Membres élus ou appelés : neuf paroissiens
  • Prérequis : avoir 16 ans révolus ; être baptisé et confirmé
  • Durée de l’engagement : 3 ans
  • Fréquence des rencontres : 5 par an

Chaque membre du conseil pastoral sera amené à s’engager sur la charte suivante :

  • Le conseil pastoral est un lieu de communion fraternelle au service du bien de la communauté paroissiale dans son ensemble, du Christ et de l’Eglise catholique. Un fort esprit d’équipe est essentiel à la vie et à la fécondité de ce conseil.
  • Le discernement s’y exerce de manière synodale, à la lumière de la Parole de Dieu et dans un esprit de service, dans la prière et l’écoute, sous l’action de l’Esprit Saint. A ce titre, le conseil pastoral n’est pas un lieu d’influence, de pouvoir ou de contre-pouvoir.
  • Chaque membre a à cœur de prendre soin de l’unité paroissiale et de l’écoute de chacun en accueillant la diversité des expériences de vie, des profils et des opinions, en vue du bien de tous
  • Le conseil pastoral veille à ce que les orientations de l’Eglise, venues de Rome et de notre évêque, soient prises en considération et transcrites à un niveau local.
  • Le conseil pastoral est une instance consultative, qui émet des propositions pastorales à l’attention de l’EAP et du curé qui en discernent la mise en œuvre.
  • Les orientations données par le conseil pastoral seront discernées grâce à la grille de lecture des cinq essentiels de la vie chrétienne.

Les points suivants seront particulièrement importants dans le profil de chaque conseiller :

  • La connaissance de la ville et de ses habitants
  • L’investissement dans la vie de foi et de service
  • Le désir, les dons et les charismes pour servir et annoncer le Christ
  • La capacité à écouter et à discerner collégialement
  • L’adhésion à la foi et à l’enseignement de l’Eglise catholique

Comment seront choisis les membres du conseil pastoral ?

La plupart d’entre eux, sept sur neuf, seront élus par les paroissiens.

Il conviendra d’abord que ceux qui sont prêts à rendre ce service se fassent connaître du conseil pastoral en place (ou de l’EAP, la première fois).

Pour que la liste des candidats soit assez nombreuse (au moins quatorze noms) et diversifiée, le conseil pastoral pourra procéder à des interpellations.

Au final, la liste ne doit comprendre que des paroissiens prêts à s’engager s’ils sont élus. Elle sera donnée à la connaissance des paroissiens au moins une semaine avant l’élection, c’est-à-dire le 11 juin 2022.

L’élection aura lieu les 18 et 19 juin, normalement à la sortie des messes.

Tous les paroissiens (baptisés, confirmés et de plus de seize ans) pourront indiquer jusqu’à sept noms de la liste qui leur aura été présentée. La boîte aux lettres de Notre-Dame du Chêne pourra recueillir également les votes ces jours-là.

Les sept paroissiens élus seront complétés au plus vite avec deux autres, nommés par le curé dans le souci d’équilibre et de fécondité du futur conseil.

La liste des nouveaux conseillers sera publiée dans les Dominicales suivantes.

Merci de porter tout cela dans votre réflexion et dans votre prière en vue du bien de notre communauté paroissiale !

« J’imagine un choix missionnaire capable de transformer toute chose, afin que les habitudes, les styles, les horaires, le langage et toute structure ecclésiale, deviennent un canal adéquat pour l’évangélisation du monde actuel, plus que pour l’auto-préservation. La réforme des structures, qui exige la conversion pastorale, ne peut se comprendre qu’en ce sens : faire en sorte qu’elles deviennent toutes plus missionnaires, que la pastorale ordinaire en toutes ses instances soit plus expansive et ouverte, qu’elle mette les agents pastoraux en constante attitude de “sortie” et favorise ainsi la réponse positive de tous ceux auxquels Jésus offre son amitié. Comme le disait Jean-Paul II aux évêques de l’Océanie : « tout renouvellement dans l’Église doit avoir pour but la mission, afin de ne pas tomber dans le risque d’une Église centrée sur elle-même »

Pape François, Evangelii Gaudium, §27, 2013